Quelles sont les perspectives ?

Le DAEU existe depuis longtemps et des études nationales ont été faites pour savoir ce que devenaient les étudiants après leur formation :

« Chaque année, 4 000 adultes le décrochent grâce à la formation continue, le plus souvent en cours du soir. A parcourir le curriculum de quelques anciens, on n'en croit pas ses yeux. Parfois partis d'un simple CAP, ils sont aujourd'hui prof de musique, de français, ingénieur, assistante sociale, ethnologue, infirmière, éducatrice, directeur de communication... Ou encore chef d'entreprise, comme Marc Rufaza, 33 ans, aujourd'hui à la tête d'une prometteuse start-up, Loxy, spécialisée dans le recyclage de matériel informatique »

(extrait du Nouvel Observateur, n°21 57 mars 2006)

Lors du colloque 2006, à Lille des anciens du DAEU sont venus parler de leur parcours :

M Pierre T. a eu le DAEU en 2001, il a ensuite obtenu une licence en musicologie, ainsi que le CAPES. Il est professeur de musique.

Melle Aurélie F. a obtenu le DAEU en 2004, est actuellement étudiante à Sciences Po, Lille.

M. Gilles M. a obtenu le DAEU en 2000. Il est aujourd’hui chef d’entreprise en Alsace et prépare un diplôme d’ingénieur.

M. Marc R. , a obtenu le DAEU puis a continué ses études jusqu’à la maîtrise en Gestion de la chaîne logistique. Il dirige sa propre entreprise.

Madame Cécile C. est Art-thérapeute, elle a obtenu le DAEU

Il est temps de se poser les bonnes questions.