A l’euphorie du début, succèdera normalement des phases alternées d’effort, de découragement, de fatigue, mais aussi de satisfaction face aux progrès accomplis. L’année de DAEU s’envisage comme une course de fond : il y a 28 semaines effectives, une petite foulée régulière vous permettra de garder votre souffle jusqu’à l’arrivée. Le point clef de votre réussite sera la gestion du temps, il faut rapidement vous dégager un créneau de travail régulier et vous y tenir.