Le jeune garçon inspirera le personnage de Gavroche, le titi parisien à la langue bien pendue qui chante « je suis tombé par terre, c’est la faute à Voltaire.. », mais qui se fera tuer d’une balle.